Un million de voix pour l'espoir

Levons-nous en faveur des chrétiens de Syrie et d’Irak!

Hope for the Middle East

Les peuples de Syrie et d’Irak connaissent d’immenses souffrances dues à des années de guerre et de violence. Nous croyons que les vies, les moyens de subsistance et les libertés de ces peuples syriens et irakiens doivent être protégés et garantis. Parmi ces peuples se trouvent aussi des chrétiens.

Cela fait près de 2000 ans que les chrétiens syriens et irakiens jouent un rôle vital dans la société, et ils veulent être des artisans d’espoir et de compassion pour leur pays dans les années à venir.

Mais ils sont la cible de violences et de persécutions. Malgré tout ils cherchent à bâtir un avenir pour leur pays et à faire partie de cet avenir.

Nous ne pouvons rester les bras croisés quand les chrétiens, entre autres minorités, au Moyen-Orient font face à une menace sans précédent. Nous devons leur donner de l’espoir.

Voulez-vous nous aider à réunir 1 million de voix pour l’espoir? Voulez-vous nous soutenir par la prière et en signant une pétition en faveur des minorités religieuses et ethniques en Syrie et en Irak?

Nous devons crier au monde, d’une voix la plus forte possible, ce que nous voulons pour garantir un véritable avenir aux minorités de ces pays. Voulez-vous joindre votre voix à la nôtre pour faire changer les choses?

Petition FAQs

Pourquoi signer?
Dans le monde entier, de simples citoyens et des hommes politiques se demandent si les chrétiens ont encore un avenir au Moyen-Orient. Notre réponse est un « oui » retentissant.

Beaucoup ne voient pas comment cela est possible mais les chrétiens syriens et irakiens nous ont clairement expliqué ce qu’il fallait faire pour leur assurer un avenir dans ces pays.

Il est vital que leurs voix soient entendues et que leur avenir soit garanti. Cette pétition qui va circuler dans le monde entier est un moyen concret de se rassembler pour prier et agir pour soutenir les minorités en Syrie et Irak dans ces moments où ils en ont le plus besoin.

A quoi servira cette pétition?
L’équipe de Portes Ouvertes et ses partenaires présenteront cette pétition au nouveau Secrétaire Général des Nations Unies en décembre 2017.C’est la personne la plus à même de comprendre l’enjeu des questions soulevées dans ce texte. Cela aura un impact immense si nous arrivons à le faire travailler sur ces questions dès le début de son mandat. De plus, entre aujourd’hui et décembre 2017, nos collègues et partenaires dans le monde entier sensibiliseront différents acteurs et organisations qui peuvent avoir une influence directe sur les recommandations proposées dans notre campagne et qui peuvent vraiment faire changer les choses sur le terrain.

Pourquoi maintenant?
En 2013, plus de 300 000 personnes avaient signé la pétition « Syrie : ne laissons pas l’Eglise s’éteindre » qui demandait aux Nations Unies de reconnaitre que les chrétiens étaient particulièrement vulnérables au cœur de la crise syrienne. Grâce à cette campagne, des personnes au plus haut niveau n’ignorent plus que les chrétiens de Syrie et d’Irak souffrent. Mais personne ne sait comment soutenir ces chrétiens du Moyen-Orient. Les chrétiens syriens et irakiens nous ont dit qu’ils resteraient à condition que certains changements soient opérés.
Nous devons agir immédiatement pour informer le monde, d’une voix la plus forte possible, de la nature de ces changements afin que les chrétiens et autres minorités aient l’espoir d’un avenir dans leur pays et puissent continuer à contribuer au bien de leurs sociétés.

Cela fera-t-il changer les choses?
En 2010, plus de 428 000 personnes avaient signé la pétition « Ma liberté j’y tiens » qui dénonçait la résolution de l’ONU sur la diffamation des religions. En 2011, cette résolution a obtenu bien moins de soutien que précédemment. Elle n’a pas été reprogrammée depuis 2012.

En 2013, plus de 300 000 personnes ont signé la pétition « Syrie : ne laissons pas l’Eglise s’éteindre » qui appelait les Nations Unies à reconnaitre que les chrétiens étaient particulièrement vulnérables au cœur de la crise syrienne. Grâce à cette pétition, des personnes au plus haut niveau n’ignorent plus que les chrétiens de Syrie et d’Irak souffrent. Aujourd’hui cette information est largement connue du grand public.

Ces campagnes montrent que les pétitions peuvent faire changer les choses. Grâce à votre aide nous avons plus de poids quand nous abordons ceux qui ont le pouvoir et l’influence directe pour faire appliquer les recommandations proposées dans notre campagne. Mais ce qui est plus important encore, c’est que pendant que nous démarchons les hommes politiques, nous ayons aussi un soutien dans les cieux. La prière et la sensibilisation vont de pair et sont une combinaison puissante.

Comment avez-vous décidé du contenu de la pétition?
Entre septembre 2015 et mars 2016, nous avons mené toute une série d’entretiens avec les chrétiens syriens et irakiens. Ils nous ont aidés à comprendre plus clairement comment les chrétiens du Moyen-Orient voient leur rôle dans la société. Cela nous a également permis d’évaluer leurs besoins afin de mieux comprendre comment nous pouvons les accompagner et les soutenir.

Les recommandations qui sont sorties de ces consultations entrent dans trois catégories. Ces trois catégories définissent le contenu et les demandes de cette pétition.